Online Career Page

DAI is an international development company. For more than 45 years, we have worked on the frontlines of international development, tackling fundamental social and economic development problems caused by inefficient markets, ineffective governance, and instability. Currently, DAI is delivering results that matter in some 80 countries. Our development solutions turn ideas into impact by bringing together fresh combinations of expertise and innovation across multiple disciplines. Our clients include international development agencies, international lending institutions, private corporations and philanthropies, and national governments.


Expert principal N°1 : Chef d’équipe spécialisé en réformes institutionnelles agricoles et territoriales ainsi qu’au pilotage et suivi sectoriel

Location: Middle East / North Africa
Location: Benin
Job Code: 5646

Description

Le PADDSA Benin, est un programme d'appui à la réforme sectorielle du secteur agricole qui est prévu pour une durée de quatre ans (2018-2022). Il apportera un appui budgétaire en soutien à la mise en œuvre des politiques et des réformes, à l’amélioration de l’accès aux services et de la gouvernance du secteur, au dialogue sectoriel, et un appui complémentaire pour l'appui institutionnel, le renforcement des capacités et des actions pilotes de développement durable de l'agriculture. 
L’objectif spécifique du programme consiste à renforcer les capacités du Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche pour l'amélioration de l'efficacité de l'action publique et du pilotage de la politique sectorielle en se basant sur un dialogue renforcé, la consolidation du partenariat Public-Privé, et la sécurisation des ressources nécessaires au développement du secteur.
 

Expert principal N°1: Chef d’équipe spécialisé en réformes institutionnelles agricoles et territoriales ainsi qu’au pilotage et suivi sectoriel
Le chef d’équipe sera responsable de la coordination et de la gestion de l’ensemble du projet, en assistance au Secrétariat Général du Ministère. Le chef d’équipe disposera d’un bureau au Secrétariat Général du Ministère (SGM). Le chef d’équipe sera responsable des livrables attendus, de leur qualité et de leur soumission dans les délais. Il sera assisté par 2 experts principaux. Il sera aussi en charge des activités du produit 1, 2 et 5.

Parmi ses tâches de coordination, le chef d’équipe devra notamment:
-    appuyer, conjointement avec le régisseur et le SGM, la coordination et la mise en œuvre de toutes les activités l’appui complémentaire centralisé; 
-    définir, conjointement avec le régisseur et sous la supervision du SGM, le programme de travail et le contenu des tâches ;
-    planifier et organiser le recrutement et les missions des experts non principaux ;
-    s’assurer de la bonne organisation des actions et de la qualité des activités et résultats ;
-    donner un appui à la rédaction des différents rapports requis dont notamment ceux liés à la mise en œuvre des devis-programme ;
-    appuyer le SGM dans la coordination des activités de l'appui complémentaire en gestion indirecte auprès du MAEP et celui exécuté par ENABEL par le biais d'une convention de délégation;
-    Appuyer le CNOS dans sa capacité de suivi de la politique sectorielle à travers le cadre harmonisé du système de suivi du budget programme
-    Valoriser la participation du secteur privé 
-    établir des relations régulières avec le chef d'équipe d’ENABEL en charge de l'appui complémentaire délégué du PADDSA;
-    établir des rencontres régulières avec l'ordonnateur national, la DUE à Cotonou et l'ensemble des partenaires de l'action ;
-    établir des réunions de travail régulières avec l’assistance technique au MAEP, mise en place par ENABEL, la GIZ et de toute autre assistance technique au secteur, en fonction des besoins ;
-    s’assurer de la bonne visibilité du projet ;
-    rendre compte périodiquement au client et au bailleur (conformément au 7.1).
Qualifications et Compétences
Spécialiste des politiques publiques du secteur agricole et rural et en développement du secteur privé, il possède un niveau d’enseignement correspondant à un cycle complet d’études supérieures "Bac + 5" (ingénieur ou master), sanctionné par un diplôme en agroéconomie, développement rural et/ou diplôme lié aux politiques publiques, ou équivalent dans un autre domaine en rapport direct avec la nature des fonctions.
Le chef d’équipe doit en outre pouvoir démontrer:
-    une excellente maitrise de la langue française orale et écrite et une bonne connaissance de l’anglais ;
-    une maitrise de l’outil informatique notamment les logiciels de traitement de texte, tableur, présentation (Power Point);
-    de très bonnes capacités rédactionnelles (rapports, notes de synthèse, stratégies, etc.) et de communication orale;
-    d'excellentes capacités en gestion des ressources humaines;
-    d'excellentes capacités d'adaptation et d'intégration, par exemple, dans une administration nationale d'un pays d'Afrique sub-saharienne ;
-    d'excellentes qualités humaines et relationnelles, de calme et de patience, et des capacités à travailler en équipe dans un environnement multiculturel complexe et pluridisciplinaire ;
-    des qualités de pédagogie et une ferme volonté à s'inscrire dans une démarche d'appui-conseil devant favoriser le transfert de compétences.

Expérience professionnelle générale (obligatoire)
Le chef d’équipe doit avoir une expérience professionnelle générale pertinente ayant un lien direct avec lesdites fonctions d’au moins 10 ans dans l’appui à l’élaboration, au suivi, l’évaluation des politiques de développement agricole et rural, intégrant les enjeux de sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que du développement du secteur privé.
Expérience professionnelle spécifique (obligatoire)
-    Au moins une expérience d'appui-conseil à une administration publique de long terme en matière de pilotage sectorielle (, le suivi de politiques sectorielles, l’élaboration de stratégie, etc.) durant une période minimum 2 ans à temps plein et consécutivement, qui doit être différente de son pays d'origine ; toute expérience supplémentaire sera considérée comme un avantage et sera valorisée comme tel lors de l'évaluation.
-    Une expérience avérée de définition et d'accompagnement d'au moins une réforme d'envergure dans le secteur Agriculture, Elevage ou Pêche, de préférence dans un Etat d'Afrique subsaharienne, qui doit être différent de son pays d'origine ; toute expérience supplémentaire sera considérée comme un avantage et sera valorisée comme tel lors de l'évaluation.
-    Une expérience en gestion d'équipe. 
-    Une expérience en gestion de projet et/ou programme sur financements internationaux (Union européenne, ou autre). Toute expérience supplémentaire sera considérée comme un avantage et sera valorisée comme tel lors de l'évaluation.

Expérience professionnelle spécifique (optionnelle, considérée comme un avantage et valorisée comme tel lors de l'évaluation)
-    Une expérience en appui complémentaire dans le cadre d'appui budgétaire sera un atout.
-    Expérience dans des projets ou programmes de renforcement ou développement des capacités (gestion des ressources humaines, formations, etc.);
-    Expérience dans des projets ou programmes de développement du secteur privé ;
-    Expérience dans au moins l'une des grandes thématiques de l'adaptation de l'agriculture au changement climatique, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de l'installation des jeunes agriculteurs et agricultrices, de l’emploi des jeunes et des femmes dans le secteur agricole…
-    Une expérience avérée dans le secteur agricole en Afrique subsaharienne.
-    Connaissance des procédures du Fonds Européen de Développement (FED) et en particulier des Devis Programme ; connaissance du cycle de projet, de l'approche cadre logique, etc.
 



Are you a returning applicant?

Previous Applicants:

If you do not remember your password click here.


First time DAI applicant?



~

Back to Search Results

New Search


Powered By Taleo